Réouverture du cabinet dès le 11 mai 2020 de 8 heures à 12 heures. Réception de la clientèle sur rendez-vous.

04 95 10 60 70 Accès client Accès paie

Actualité du mois

Partager sur :

Jobs d’été en entreprise : les précisions du service public

Juin 2022

L’été se rapproche doucement, et avec lui la perspective des emplois saisonniers (jobs d’été, CDD, intérim…). Dans cette optique, le service public vient de publier sur son site des précisions relatives aux modalités d’emploi de ces jobs particuliers.  ge et salaire minimum, conditions de travail… Que faut-il savoir ? Voici un rappel bienvenu.  

Avant toute chose, rappelons qu’un job d'été est un emploi qui ne bénéficie pas d’un régime particulier : il est donc soumis au droit du travail comme tous les autres. Sa particularité réside dans le fait qu’il est temporaire, et dure généralement le temps de l’été. 

A partir de quel âge peut-on commencer à travailler ?

En tant qu’employeur, vous pouvez embaucher des salariés dès l’âge de 16 ans, à condition que ceux-ci aient reçu l'autorisation écrite de leur représentant légal. Dans certaines conditions, un mineur de 14 ans peut également être embauché, sous réserve de l’autorisation de l’inspection du travail et de respecter certaines règles. En pratique, cependant, les employeurs recrutent rarement des salariés de moins de 18 ans. 

Quel est le salaire minimum pour un emploi d’été ?

Comme pour tous les autres emplois, les jobs d’été doivent être associés à une rémunération au moins égale au Smic (pour les adultes de 18 ans et plus), sauf convention collective plus favorable. Rien n’empêche, par ailleurs, de proposer un salaire plus avantageux ! 

En ce qui concerne les mineurs ayant moins de 6 mois d’activité professionnelle, la rémunération minimale est de 80 % du Smic pour les moins de 17 ans et de 90 % du Smic pour les jeunes de 17 à 18 ans. 

A noter que depuis la revalorisation du 1er mai 2022, le montant du Smic est de 10,85 € bruts de l'heure, ce qui correspond à 1 645,58 € bruts par mois pour 35 heures hebdomadaires. 

Avec quel contrat de travail peut-on embaucher un salarié pour l’été ?

Il peut prendre plusieurs formes (intérim, CDD, contrat de travail saisonnier…), mais il est forcément à durée déterminée. Pour rappel, la durée maximale d’un CDD est d’un 18 mois (pour le cas général). Des exceptions s’appliquent. 

Y a-t-il des conditions de travail à respecter ? 

Ce sont les règles générales du travail qui s’appliquent. Les salariés sont soumis aux mêmes obligations que les autres salariés de l'entreprise, et doivent avoir accès aux mêmes avantages (pauses, tickets-restaurant ou repas à la cantine, etc...).

Les salariés de moins de 18 ans bénéficient cependant de protections particulières :

  • Ils ne peuvent pas travailler la nuit ;
  • Ils n’ont pas le droit de faire certains travaux (qui pourraient nuire à leur santé ou porter préjudice à leur sécurité) ;
  • Ils ne peuvent pas travailler plus de 7 heures par jour et 35 heures par semaine.


Vous cherchez un salarié pour cet été ? Vous pouvez déposer une offre d’emploi sur la plateforme 1 jeune, 1 solution. 

30/06

Prochain événement

TVA - franchise en base

30/06

Prochain événement

TVA - franchise en base

Ce sujet vous intéresse et vous souhaitez en avoir plus, prenez un rendez vous avec votre expert comptable